Maëlle de Coux

Plasticienne

nous parlions de quelque chose

 

Création graphique, poème en roses, 

autour de Rosita, la petite fille qui regardait la mer à Buenos Aires.​

 

Texte : Maëlle de Coux

ISBN : 978-2-9563874-3-5

Prix : 20 euros

Nombre de pages : 48

Les arrachées

Regards tissés entre les images arrachées de Maëlle de Coux et l'écriture ciselée de Cézembre. Une réflexion croisée sur le cheminement de la création artistique.

Texte : Cézembre

ISBN : 978-2-9563874-4-2

Prix : 20 euros

Nombre de pages : 48

Format 25 x 20 cm, dos carré cousu

Couverture : quadri recto.

Imprimée sur Munken Kristall rough 300 g

Intérieur : quadri recto/verso.

Imprimé sur Artic volume white 170 g

Maëlle de Coux est plasticienne, collagiste, collectionneuse, voyageuse. Elle réalise des carnets d’images où se mêlent divers glanages du quotidien (dessins, photographies, herbiers, images d’actualités, textes littéraires ou conversations saisies au passage).

Des muséums d’histoire naturelle lui ont consacré des expositions.

Elle est régulièrement présentée par différentes galeries en Bretagne et à Paris.

Céline Reymond, ou Cézembre, se consacre au dessin, à la peinture et à l’écriture. Cézembre a publié un essai en 2012, La  réhabilitation de l’escargot,  chez Yellow Concept. Elle a été primée et publiée, en 2016 et 2017, lors de concours de  nouvelles au Festival gourmand de Rennes. Elle est l’auteur, en 2018, d’un texte de présentation du travail de  Muriel  Bordier lors de son exposition à Lorient.